L’entretien de la tronçonneuse 2018-04-25T13:11:28+00:00

L’entretien de la tronçonneuse

Comme tous les outils mécaniques, la tronçonneuse nécessite un entretien régulier tout au long de son utilisation.

Évidemment, il n’est pas nécessaire de démonter votre tronçonneuse de A à Z toutes les semaines pour garder votre engin en parfait état. Néanmoins un minium de soins réguliers apportés à votre machine lui permettra d’atteindre une durée de vie de plus d’une dizaine d’années et des performances toujours maximales.

Certaines pièces comme la chaîne, le guide-chaîne, le pignon ou le moteur nécessitent des soins particuliers à réaliser pour garder une machine efficace.

Pour toute réparation plus poussée que les techniques présentées sur ces pages, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.

Entretenir avant, pendant et après le tronçonnage

L’entretien de la tronçonneuse se fait à tous les stades de son utilisation : avant, pendant et après les sessions de travail. Quelle que soit la marque, le type de votre machine (tronçonneuse ou élagueuse) ou encore le type de motorisation (tronçonneuse thermique ou électrique), la démarche reste la même.

Avant de commencer à utiliser la machine, il conviendra de réaliser quelques contrôles basiques pour s’assurer de la bonne marche de l’outil :

  • Vérifier les niveaux
  • Vérifier l’étanchéité des réservoirs
  • Vérifier que le contact de câble d’allumage est bien serré sur la bougie
  • Essuyer les différentes poignées
  • Vérifier que les éléments sont correctement montés et serrés
  • Ajuster la tension de la chaine et vérifier le guide
  • Tester la gâchette d’accélérateur
Tronçonneuse dans un atelier
Entretien de la tronçonneuse durant une session de travail

Pendant l’utilisation d’autres point d’attention sont à contrôler :

  • Vérifier le bon fonctionnement du frein de chaine et du protège-main avant
  • Vérifier et ajuster la tension et l’aiguisage de la chaine
  • Vérifier la bonne lubrification de la chaine et désobstruer les sorties d’huile
  • Vérifier l’étanchéité des réservoirs
  • Vérifier le réglage du ralenti

Enfin, après l’utilisation, d’ultimes recommandations sont à prendre en compte pour garantir la bonne marche de l’outil sur le long terme :

  • Faite refroidir la machine progressivement à la fin de votre utilisation.
  • Desserrer la chaine
  • Nettoyer bien l’outil : sorties d’huile, cylindre, filtre à air…
  • Stocker votre outil dans un endroit frais et sec

Tous ces éléments garantiront longévité et performance à votre machine et permettront de rentabiliser votre achat sur le long terme.

Tronçonneuse démontée

Le dispositif de coupe de la tronçonneuse

Le dispositif de coupe est composé de la chaîne, du guide-chaîne et du pignon d’entrainement de la chaîne. Il s’agit donc d’éléments extrêmement importants de la machine puisqu’ils sont ceux qui déterminent les bonnes performances de coupe. Ces trois éléments sont liés et ne peuvent pas être assemblés au hasard. En effet, le pas de la chaîne, le pas du pignon d’entrainement de la chaîne et le pas du pignon de renvoi du guide chaîne doivent être égaux.

Dispositif de coupe Stihl
Chaîne sur guide Stihl

De plus, la jauge des maillons d’entrainement de la chaîne (l’épaisseur) doit être égale à la jauge de la rainure du guide-chaîne. Il convient donc de vérifier à chaque remplacement des pièces que les différents éléments sont bien appariés. Chez la plupart des constructeurs, on retrouve ces éléments inscrits sur le guide-chaîne.

La chaîne

La chaîne de la tronçonneuse est composée de maillons comme une chaîne classique. Les maillons sont maintenus les uns aux autres par des rivets fixés sur les maillons d’attache. Les maillons qui passent dans le rail du guide-chaîne sont appelés “maillon entraineur“. Comme leur nom l’indique, ils servent à faire tourner la chaine en entrant en contact avec le pignon et en gardant la chaîne dans le guide. La largeur de ces maillons entraineurs et appelée la jauge : c’est cette épaisseur qui déterminera avec quel guide la chaine peut être utilisée. Les autres maillons importants de la chaîne sont ceux qui vont servir à la coupe : on les appelle les gouges. La gouge est composée notamment de deux platines (latérale et supérieure) et d’un coin d’attaque qui vont entamer et couper le bois. Ce maillon contient aussi le limiteur de profondeur pour éviter que la chaine ne pénètre trop profondément et trop rapidement le bois. Il existe différents type de gouge (ronde, demi-ronde, carrée) selon les utilisations que l’on voudra faire de la machine (type de bois, type travail etc.).

Chaîne de tronçonneuse sur le guide
Tension d'une chaîne de tronçonneuse Black et Decker

La chaine est sans doute l’élément de la tronçonneuse demandant le plus d’entretien. En effet, il s’agit de l’élément par lequel la tronçonneuse est en mesure de couper le bois, son entretien est donc primordial. Comme nous l’avons vu plus haut, la tension de la chaine et sa lubrification sont des éléments indispensable pour éviter la casse de la chaine ou une détérioration trop rapide. Pour cela, la vérification de la tension de la chaîne doit être effectuée régulièrement. Et à une fréquence plus soutenue pour une chaine neuve. La chaîne ne doit être ni trop tendue ni pas assez tendue : les deux situations étant mauvaises pour la chaîne.

Ensuite, le bon affutage de la chaine constitue une obligation pour garder un outil performant. Une chaine doit, en moyenne, être réaffutée après une ou deux heure d’utilisation selon le bois tronçonné. L’utilisation de plusieurs chaînes est donc conseillé pour ne pas avoir à stopper son travail trop souvent. Le réaffutage des chaines se fera ainsi entre deux sessions de travail pour l’ensemble des chaines de votre outil. Pour aiguiser une chaîne, différentes méthodes et outils existent. Le classique, via un lime ronde reste le moins onéreux même si ça mise en œuvre reste un peu fastidieuse et sa technicité assez élevée si l’on souhaite un résultat de qualité. Des affuteuses électriques existent également et permettent de gagner du temps mais parfois au détriment de la qualité. Certaines marques proposent également des outils de réaffûtage sur la tronçonneuse en marche mais il ne s’agit que de solutions temporaires qui ne peuvent remplacer un affûtage en bon et du forme. Enfin, les magasins de motoculture ou de bricolage propose dans leur majorité un service de réaffutage de chaine de tronçonneuse.

Affutage de la chaîne d'une tronçonneuse
Tronçonneuse avec une chaîne bien affûtée

L’entretien de la chaîne est donc primordial pour que celle-ci soit la plus performante et votre machine la plus sécuritaire possible. Il conviendra donc de vérifier l’état de la chaîne régulièrement (tension, affutage, état des maillons…). La lubrification est aussi un élément décisif qui joue énormément sur la qualité et la durabilité de la chaîne. Cela fait donc également partie des points de vérification régulier. De même que le stockage de la chaîne dans un endroit adapté lorsque celle-ci n’est pas utilisée : une chaîne propre et huilée rangée dans une endroit frais et sec conservera toutes ses qualités.

Le guide-chaîne

Le corps du guide-chaîne est la partie principale de la pièce. Le guide est entouré de deux rails dans lesquels vient s’insérer la chaîne. L’épaisseur de ce rail s’appelle la jauge qui devra être la même que celle de la chaîne. Le guide est fixé à la tronçonneuse par des montes. Des trous sont présents sur le guide-chaîne pour permettre la lubrification des rails et de la chaîne. Le nez du guide peut, sur certains modèles, être indépendant du corps pour une meilleure adaptabilité. Celui-ci peut comporter une roulette améliorant le guidage de la chaîne et la lubrification.

Guide-chaîne Oregon
Guides et chaîne Stihl

Le guide étant l’élément support de la chaîne, son entretien est également très important. Il conviendra donc de vérifier différents points de contrôle :

  • Guide correctement monté et fixé
  • Guide non tordu
  • Usure des rails et de la rainure

Par ailleurs, la lubrification de la chaine s’effectue également par le guide. Il conviendra donc de nettoyer souvent les orifices d’entrée et de sortie d’huile sur le guide.

Le pignon d’entrainement

Le pignon est le dernier élément composant le dispositif de coupe mais son importance n’en est pas moins cruciale puisque son rôle est d’entrainer la chaîne. Il existe deux types de pignons : à bague ou à étoile. Le premier comporte la bague qui entrainera la chaine et qui s’adapte sur un moyeu cannelé. Les deux types de pignon sont composés de la cloche d’embrayage et du pignon principal.

Pignon tronçonneuse Jonsered
Pignon tronçonneuse Stihl

Pour l’entretien du pignon, il convient de vérifier régulièrement l’usure (interne et externe) de la bague ou de l’étoile d’entrainement, ainsi que la cloche d’embrayage. Plusieurs éléments peuvent jouer sur l’usure du pignon : la lubrification du dispositif de coupe, la tension de la chaine etc. Le pignon doit être nettoyé et graissé régulièrement. Il est conseillé de remplacer le pignon toutes les deux chaînes.

Le moteur

Les tronçonneuses thermiques sont équipées de moteur 2 temps dont l’allumage est réalisé manuellement via un lanceur. Le mélange essence/huile permettant d’assurer la lubrification du moteur doit être réalisé préalablement au remplissage du réservoir de la machine. Le moteur thermique est refroidit par air. Les moteurs de tronçonneuse ont une cylindrée qui varie entre 25cm³ et 125cm³ pour une puissance allant de 0,6kW à 6,5kW.

Moteur de tronçonneuse thermique
Moteur X-Torq Husqvarna

Le moteur de la tronçonneuse ne nécessite pas d’entretien en lui-même, sauf problème de panne sévère. Il convient toutefois de rester vigilant aux “comportent” du moteur : perte de puissance, de reprise, bruit, ralenti etc. Ces symptômes peuvent en effet alerter sur des problèmes sous-jacents qui pourront être résolus rapidement et à faible coût s’ils sont détectés précocement. En revanche, les éléments qui entourent le moteur sont eux à entretenir de manière régulière pour garder celui-ci au top de ses performances : filtre à air, bougie, carburateur etc.

L’huile de tronçonneuse

Deux types d’huile sont utilisés pour la tronçonneuse. La première est l’huile qui sert à lubrifier le moteur. Cette huile est à mélanger directement avec l’essence avant de faire le plein de la machine. En effet, s’agissant d’un moteur 2 temps, la machine ne dispose pas d’un réservoir d’huile séparé. Le pourcentage d’huile à mélanger dans l’essence varie selon les modèles et les réglages mais oscille généralement entre 2% et 6%. Le dosage est à respecter scrupuleusement car un dosage en huile trop important encrassera le moteur tandis qu’un manque d’huile causera une usure plus rapide.

Huile pour moteur deux temps
Huile tronçonneuse Stihl

De nombreux constructeurs commercialisent leurs propres huiles mais des marques généralistes existent également. La qualité est relativement équivalente, il convient toutefois de bien vérifier qu’il s’agit d’une huile pour moteur 2 temps. Il existe également des bidons de mélange “tout fait” vendus dans le commerce. Leur qualité est souvent meilleur que les mélanges réalisés à base d’essence Sans Plomb mais le prix est aussi plus élevé.

Le second type d’huile qui existe pour les tronçonneuses est tout aussi important que le premier. Il s’agit de l’huile de lubrification de la chaîne. Celle-ci se verse dans un réservoir indépendant accroché à la machine. Pendant le travail, l’huile est amené dans la rainure du guide pour lubrifier la chaîne et les rails et ainsi permettre la rotation de la chaîne sur le guide. Cette lubrification est primordial pour éviter un frottement acier/acier et donc une détérioration des matériaux.

Système de lubrification Ematic de Stihl
Huile de chaîne Sterwins

Il est important de choisir une huile de qualité pour lubrifier sa chaîne. En effet, l’huile doit avoir une viscosité relativement élevé pour ne pas se disperser trop rapidement. Elle doit aussi garder une forme liquide résistante aux variations de températures qui peuvent créer un durcissement de l’huile. Les points d’attention à respecter durant le travail sont :

  • Le niveau du réservoir d’huile
  • La bonne lubrification du dispositif de coupe

L’essence pour tronçonneuse

L’essence sert à alimenter le moteur de la tronçonneuse. Puisqu’il s’agit d’un moteur deux temps, l’essence doit préalablement avoir été mélangée avec de l’huile pour moteur 2 temps. L’essence utilisée en règle générale est du Sans Plombs 95 bien que des mélanges d’essence tout prêt soit commercialisés.

Bidon d'essence et tronçonneuses
Niveau essence tronçonneuse Husqvarna

Comme tout engin utilisant de l’essence, plusieurs points de vigilance sont à garder en mémoire lorsque l’on utilise une tronçonneuse thermique :

  • Vérifier l’étanchéité du réservoir
  • Vérifier d’éventuelles fuites des différents tuyaux et joints
  • Démarrer la tronçonneuse loin de l’endroit où le plein a été réalisé
  • Surveiller la consommation d’essence

Les pièces détachées

D’autre éléments que ceux cités ci-dessus composent la tronçonneuse. Il peut arriver que ces derniers se cassent ou se détériorent. Dans la plupart des cas, le remplacement de la pièce suffira à remettre l’outil en fonctionnement sans avoir à en changer. Nous pourrons citer notamment :

  • Les gâchettes et leviers de commande
  • La pompe d’amorçage
  • Les différents réservoirs et filtres
  • Les éléments antivibratoirs
  • Le carburateur
  • La bougie
  • Les différentes vis et écrous
Pompe amorçage Husqvarna
Changement filtre à air tronçonneuse Husqvarna

Nous vous proposerons ici les différentes pièces détachées susceptibles d’être changées ainsi que leurs prix. Vous trouverez également des tutoriels expliquant pas à pas comment les remplacer. Dans certains cas malgré tout, les réparations pourront s’avérer trop techniques pour être réalisées par des particuliers, nous vous indiquerons donc où trouver un réparateur spécialisé au meilleur prix.

Les outils pour l’entretien

Pour effectuer ces réparations ou simplement pour entretenir votre tronçonneuse, un certains nombre d’outils sont nécessaires. Il peut s’agir d’outils de bricolage classique tels que les tournevis, les clés à pipe ou les étaux. Tandis que certains outils seront plus spécifique à la tronçonneuse : clé à bougie, lime, riveteuse, curette de guide, pompe à graisse

Tension d'une chaîne avec un tournevis
Réparation d'une tronçonneuse avec une clé à bougie

Nous vous proposons ici un récapitulatif des outils importants à posséder. Nous analyserons leur utilité et comparerons leur qualité. Nous vous proposerons également des adresses où trouver ces outils aux meilleurs prix.

Vous avez aimé cette page ?

Partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés.

Vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchez ?

La réponse est sans doute ailleurs.