Le guide d’entretien de la tronçonneuse 2017-06-08T11:51:18+00:00

Guide d’entretien de la tronçonneuse

Pour garder une tronçonneuse performante et en bon état, il n’y a pas 50 méthodes : il faut l’entretenir. Il ne s’agit pas forcément d’un entretien complexe. La clé de la réussite réside dans la méthode et dans la régularité.

Si vous suivez ce guide en appliquant les techniques d’entretien à chaque utilisation, vous garderez une machine au top pendant de longues années.

Nous vous détaillerons ici les contrôles à réaliser avant, pendant et après l’utilisation de la tronçonneuse.

Avant de démarrer la tronçonneuse

La toute première étape, une fois avoir sortie votre tronçonneuse de son rangement, consiste à réaliser une vérification visuelle de l’ensemble de la machine. Aucune anomalie ne doit vous sauter au yeux : pièces cassées ou déboitées, câbles ou vis/écrous mal serrés, fuites des liquides divers… Cette première étape qui peut paraitre anecdotique ne doit pas être négligée car elle permet parfois de repérer des problèmes sur la machine que l’on ne détecte pas lorsque l’on est dans “le feu de l’action” ou lorsque l’on se sert de la machine très régulièrement.

Contrôle visuel de la tronçonneuse
Dispositif de coupe Stihl

Il convient ensuite de vérifier le dispositif de coupe, le cœur de l’outil. Celui-ci est constitué de la chaîne, du guide-chaîne et du pignon d’entrainement. Pour le pignon, il faudra vérifier que les dents de celui-ci ne sont pas usées et remplacer le pignon le cas échéant. En ce qui concerne le guide, il faudra également vérifier l’usure de la rainure et des rails et éventuellement limer et/ou retourner le guide chaîne pour obtenir une usure homogène. Enfin, il faudra vérifier que la chaîne est correctement affûtée et tendue. Vous pourrez retrouver les protocoles d’entretien spécifiques à ces différentes pièces sur les pages dédiées à celles-ci.

Une fois ces contrôles réalisés, il faudra faire les niveaux des différents réservoirs de la machine. Cela passera donc par la préparation du mélange (ou l’utilisation d’un mélange tout prêt) en fonction des règles et des dosages en vigueur. Vous pouvez consulter notre page dédiée au mélange pour tronçonneuse pour plus d’informations. Le remplissage du réservoir d’essence doit être réalisé avec précaution pour ne pas imbibé les autres éléments de la machine.

Mélange Motomix Stihl tronçonneuse
Huile de chaîne Sterwins

Le réservoir d’huile de lubrification du dispositif de coupe est le second réservoir à remplir. Pensez à bien utiliser une huile de qualité pour que celle-ci ne fige pas, n’encrasse pas le réservoir et les tuyaux et lubrifie correctement tous les éléments du dispositif de coupe quelle que soit la température extérieure. Nettoyez les coulures avec un chiffon si vous avez débordé lors du remplissage. Une fois les niveaux faits, vérifiez scrupuleusement qu’il n’y ait aucune fuite dans l’un des circuits d’alimentation. Si c’est le cas, n’utilisez pas votre tronçonneuse et apportez-là à un revendeur spécialisé.

Testez ensuite le fonctionnement des différents boutons, gâchettes et leviers. Ils doivent coulisser sans problème et revenir normalement dans le position initiale ou s’enclencher correctement selon leur fonctionnement. Ces vérification concernent selon les machines :

  • La gâchette des gaz et éventuellement le bouton de verrouillage de celui-ci
  • Le levier de starter
  • La pompe d’amorçage
  • Le frein de chaine
  • Les boutons du panneaux de contrôle de la machine (marche, arrêt etc.)
  • Le lanceur qui doit revenir sans problème dans sa position initiale
Levier de commande Husqvarna
Système anti-vibratoire Stihl

Vérifiez ensuite le serrage des vis et des boulons. Resserrez ceux qui ont du jeu. Prenez particulièrement garde de bien serrer les vis et écrous de la poignée avant de la machine. Regardez également l’état des éléments anti-vibratoires de la tronçonneuse. Faites les changer par un réparateur spécialisé si ces derniers sont abîmés ou détériorés.

Inspectez aussi le circuit de refroidissement. Les ailettes du cylindre doivent être propres et nues. Ce point est important car une mauvaise circulation de l’air peut entrainer une surchauffe du moteur et son serrage. Vérifiez et nettoyez éventuellement toutes les prises d’air de la machine. Elles sont situées au niveau du lanceur ainsi que sur le cache du moteur.

Prises d'air tronçonneuse Husqvarna
Entretien bougie tronçonneuse

Vérifiez ensuite l’état de la bougie. L’écartement des électrodes de la bougie doit être compris entre 0,6mm et 0,7mm selon les modèles. Ajustez l’écartement au besoin. Si la bougie est encrassée frottez la avec du papier à poncer pour la nettoyer. Si les électrodes sont fondues ou endommagées, vous devrez changer la bougie et régler éventuellement le carburateur.

Enfin, vérifiez que vous vous êtes bien équipé des éléments de protection adéquats :

  • Habits de protection : pantalon, bottes, gants
  • Lunettes, visière et casque
  • Casque anti-bruit et/ou bouchons d’oreilles
  • Pensez prendre également quelques éléments qui pourront vous servir pendant votre session de travail :
  • Le bidon de mélange et l’entonnoir.
  • Les outils pour retendre la chaîne.
  • Des outils pour réaffuter la chaîne ou encore mieux, une chaîne de rechange.
  • De l’huile de chaîne.
  • Une gourde d’eau pour se réhydrater en cas de session de travail longue.
  • Des brosses et chiffons pour nettoyer la machine durant le travail, notamment les orifices de lubrification.
Équipements de protection tronçonneuse

Au cours du travail à la tronçonneuse

Dans un premier temps rappelons qu’il est aussi important d’entretenir l’utilisateur qui manie la tronçonneuse que la machine elle-même durant le te travail. Ainsi, nous vous conseillons de réaliser des étirements avant de débuter la coupe et de commencer par des tailles “faciles”. Ensuite, nous vous préconisons de réaliser des pauses régulières afin de pouvoir souffler. Une pause toutes les heures parait être un minimum, vous pourrez ainsi en profiter pour réaliser les contrôles que nous vous indiquerons ci-dessous. Cette pause sera également l’occasion de s’hydrater et de refaire également quelques étirements. Vous pourrez également en profiter pour manger des sucres rapides tels que des fruits secs ou des barres de céréales qui vous donneront un “coup de fouet”.

Utilisateur de tronçonneuse Stihl
Contrôle visuel tronçonneuse

Intéressons-nous maintenant à l’entretien de la machine à proprement parler. Lors de l’utilisation, la tronçonneuse est soumise à rude épreuve : la chaîne tourne à plus de 100km/h, le moteur chauffe, la chaîne attaque le bois, le guide peut frotter sur la bûche, il peut y a voir des chocs divers et des éclats de bois qui volent… Bref, ces éléments peuvent endommager ou dérégler l’engin. C’est pour cela qu’il est autant important de réviser la tronçonneuse durant l’utilisation. Profitez par exemple de vos pauses régulières pour réaliser les opérations de maintenance nécessaires. Encore une fois, la première chose à faire sera de réaliser un contrôle visuel de l’ensemble de la machine. Cela vous permettra de détecter des anomalies qui auraient pu survenir pendant la coupe : éléments cassés, pièces mal serrée etc. Vous verrez ainsi d’un coup d’œil l’état générale de la machine.

Profitez de cette pause pour refaire les niveaux : mélange ainsi qu’huile de chaîne. Respectez bien les précautions de sécurité durant cette étape pour ne pas imbibez la machine ou vos mains d’essence. Essuyez ensuite les différentes coulures que vous auriez pu faire et vérifiez l’étanchéité des différents réservoirs et des circuits d’alimentation. Nettoyez aussi la machine avec un chiffon en faisant attention de ne pas vous brûler ou vous couper. Prenez soin de dégager les trous servant à la lubrification du dispositif de coupe ainsi que toutes les prises d’air permettant un refroidissement du moteur. Attardez-vous également à vérifier les différents boutons, gâchettes et leviers de la machine (notamment le frein de chaîne).

Mélange pour tronçonneuse fait maison
Réaffuter une chaîne de tronçonneuse

Les pauses sont aussi l’occasion de retendre et réaffuter la chaîne. Rendez-vous sur notre page dédiée à l’entretien de la chaîne de tronçonneuse pour avoir plus de détails. A noter que la tension de la chaîne est à vérifier dès le premier quart d’heure d’utilisation, une fois que la chaîne à atteint sa température d’utilisation (et s’est donc dilatée). L’aiguisage peut se faire à l’aide d’une lime et d’un porte-lime mais nous vous conseillons plutôt de vous munir de deux ou trois chaînes de rechange que vous changerez à intervalle régulier. Vous disposerez ainsi d’une chaîne prête à l’emploi et ne perdrez pas plusieurs minutes à affûter votre chaîne. Vérifiez aussi visuellement l’état du guide et du pignon d’entrainement.

Quatre autres éléments sont aussi à tester lorsque la tronçonneuse est démarrée. Il s’agit premièrement de la bonne lubrification du dispositif de coupe. Pour cela, placez-vous debout avec la machine orientée vers le sol et appuyez sur la gâchette des gaz. Normalement, de l’huile de chaîne devrait éclabousser légèrement le sol : cela signifie que la lubrification du guide et de la chaîne s’effectue correctement. Le deuxième point à tester concerne l’arrêt de la chaîne. Lorsque vous relâchez la gâchette des gaz, la chaîne doit normalement s’arrêter quasiment instantanément. Ensuite, vérifiez que le frein de chaîne déclenché par la poignée avant fonctionne bien. Pour cela, déclenchez-le et appuyer ensuite sur le bouton des gaz. La chaîne ne doit normalement pas bouger. Attention, cette opération doit être très courte pour ne pas endommager le fonctionnement du système. Enfin, vous devez contrôler le ralenti. Normalement, lorsque la machine est allumée et que la bouton des gaz n’est pas enfoncé, la chaîne ne doit pas tourner et la machine doit rester allumée. Si ce n’est pas le cas, éteignez la machine et réglez le ralenti en suivant la notice ou bien amenez la chez un revendeur agréé.

Vérification du système de lubrification

De manière générale, si vous constatez un dysfonctionnement, un bruit inhabituel ou un comportement inhabituel de la machine, arrêtez-la sur le champ et réalisez une révision complète. Si vous ne détectez pas d’où vient cette situation, amenez la machine chez un revendeur agréé.

Nettoyer et ranger sa tronçonneuse

Une fois que vous avez fini d’utiliser votre tronçonneuse, la première chose à faire consiste à desserrer la chaîne. En effet, en refroidissant, celle-ci va se rétracter et risque d’endommager le dispositif de coupe si elle est trop tendue. Ensuite, laisser refroidir votre machine à température ambiante. Ne la rentrez pas directement dans votre atelier car la différence de température pourrait créer un choc thermique qui pourrait endommager la machine. Profitez du temps que la machine refroidisse pour vous hydrater et faire des étirements.

Désserer la tension de la chaîne
Nettoyage de la tronçonneuse

Vient ensuite le temps du nettoyage. Celui-ci doit être assez minutieux pour ne pas laisser de sciure dans les différents éléments de la machine. Démontez le dispositif de coupe pour pouvoir nettoyer correctement la chaîne, le guide et le pignon. Démontez et nettoyez aussi le filtre à air, le filtre à carburant et le filtre à huile. Désobstruez les éléments du circuit de refroidissement : prises d’air et ailettes du cylindre. Démontez le silencieux et nettoyez le avec une brosse pour enlever les poussières et les résidus.

Occupez-vous ensuite plus spécifiquement du dispositif de coupe. Vérifier l’usure du pignon d’entrainement. Vérifiez l’usure de la chaîne et des maillons qui la compose. Affûtez la chaîne et imbibez la d’huile de graissage. Vérifiez l’usure du guide et retournez le pour garantir une usure uniforme. Si vous remontez le dispositif de coupe sur la machine, ne le serrez pas complètement. S’il s’agit d’un hivernage vous pouvez laisser le dispositif de coupe démonté.

Entretien de la chaîne et du guide

Une fois le nettoyage terminé, si vous n’hibernez pas votre tronçonneuse, refaite les niveaux d’huile et de mélange. Rangez ensuite votre machine dans une endroit sec, hors de portée des enfants.

L’entretien ponctuel de la tronçonneuse

Certains points de contrôle ou vérifications ne seront pas à réaliser à chaque utilisation de la tronçonneuse. Il s’agit par exemple du nettoyage du carburateur, de l’inspection générale des câbles et des raccords de la machine, du nettoyage du canal d’échappement (décalaminage), de la révision du frein de chaîne ou encore du nettoyage des réservoirs d’huile et d’essence. Certains de ces contrôles peuvent être réalisés par des revendeurs professionnels. Cet entretien est à réaliser tous les mois ou tous les trimestres en fonction de l’intensité de votre utilisation.

Vérification des câblages de la tronçonneuse
Remplacement filtre à air tronçonneuse

Enfin différentes pièces d’usure seront à remplacer avec le temps. Il n’y a pas de délais précis à respecter puisque cela dépendra de l’utilisation que vous ferez de votre tronçonneuse. Le guide-chaîne, la chaîne et le pignon sont à remplacer régulièrement : on compte traditionnellement un pignon remplacé toutes les deux chaînes. La bougie est également une pièce à remplacer régulièrement. De même que le silencieux et les filtres à air, à huile et à essence, mais à une fréquence moins importante. Plusieurs pièces peuvent être sujettes à la casse. Ne vous inquiétez pas, si vous disposez d’une machine relativement standard, vous devriez trouver sans problème les pièces de rechange. Il s’agit notamment du lanceur, de la pompe d’amorçage, des différents boutons et gâchettes, des coques, des éléments antivibratoires et des vis et boulons présents sur l’engin.

Vous avez aimé cette page ?

Partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés.

Vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchez ?

La réponse est sans doute ailleurs.