Jardiner pendant le confinement

L’épidémie de Coronavirus nous oblige à faire preuve de citoyenneté et à nous confiner chez nous. En cette période de début du printemps, cela peut être une opportunité pour entretenir son jardin, aménager son balcon ou sa terrasse, ou encore jardiner en intérieur.

Pourquoi jardiner ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais le jardinage possède différentes vertus qui en font une activité bénéfique à pratiquer pour chacun. Voici un petit apperçu des différents bienfaits apportés par le jardin.

jardiner pendant confinement

Jardiner pour se sentir bien

Comme toutes les activité manuelles qui demandent de la concentration, le jardinage a un effet apaisant sur les gens et permet de réduire le stress. Cela est dû à différentes facteurs et notamment :

  • Au travail manuel et notamment à l’action du toucher.
  • A l’éloignement des écrans pendant le jardinage.
  • Aux odeurs apaisantes du jardin.
  • Au calme du jardin et aux sons de la nature.
  • A la concentration du jardinier et l’utilisation de sa créativité.
  • A la vue de la verdure qui est un anti-stress avéré.

De plus, le travail au jardin permet d’améliorer l’estime de soi et la confiance en soi. En effet, le jardinier se sentira souvent fier de lui à la vue du travail accompli en fin de journée ou encore lors de la récolte de son potager ou de son verger. Il recevra d’ailleurs souvent des félicitations de son entourage.

bienfaits du jardinage

Le jardinage permet aussi d’améliorer le lien social en échangeant autour de cette thématique avec  les voisins, lors de foire aux graines ou aux fleurs, sur les forums dédiés au jardin, avec les vendeurs des pépinières ou des jardineries…

Jardiner pour être en forme

Qu’on se le dise, jardiner est une activité physique. Ceux qui pratiquent régulièrement le jardinage le savent bien. Certaines tâches peuvent effectivement être intenses (tronçonner, élaguer, débroussailler, charrier de la terre…) mais même les plus petits travaux ont aussi un effet bénéfique sur le corps.

Le jardinage permet ainsi de brûler des calories parfois sans s’en apercevoir. Mais également de réduire les risques de maladies cardiovasculaires comme toute activité physique pratiquée régulièrement.

Enfin, le jardinage est très bon pour lutter contre l’ostéoporose. En effet, l’entretien du jardin demande une grande mobilité et sollicite énormément les articulations (dont les fines) ce qui permet de préserver la qualité des os.

De plus, le fait que le jardinage soit une activité extérieure est aussi un point positif : le jardinier bénéficie des bienfaits de l’exposition au soleil (avec modération) et de l’air extérieur.

Attention toutefois à adopter une bonne position pour ne pas se blesser. Privilégier les postures avec le dos droit, quitte à jardiner à genoux plutôt que rester debout avec le dos courbé. Travaillez également avec des outils adaptés. Les outils de jardinage moderne permettent à chacun de jardiner sans avoir besoin d’une condition physique exceptionnelle et offrent un plus grand confort pour les tâches fastidieuses à réaliser.

Jardiner pour mieux manger

produire legumes bio confinement

L’un des principaux travaux des jardiniers avertis ou amateur consiste à réaliser un potager. Ce dernier va donc, en toute logique, produire des fruits et des légumes, que le jardinier pourra consommer.

En plus d’augmenter la consommation de fruits et légumes, le jardinage permet aussi d’améliorer la qualité des aliments consommés car le jardinier aura sans aucun doute fait très attention à utiliser des produits de qualité (engrais et pesticides bio) et produira donc des fruits et des légumes de première catégorie !

Jardiner pour rester vif d’esprit

On s’en aperçoit également peu mais le jardinage permet de stimuler son cerveau : mémoriser le nom des végétaux, apprendre les techniques de taille, comprendre les méthodes de culture du potager, organiser l’aménagement du jardin… Autant de tâches qui font travailler les fonctions cognitives.

Le jardinage est donc également une activité qui stimule la créativité de la personne qui le pratique : comment aménager et décorer son jardin ? Comment organiser son potager ? Comment cuisiner les fruits et légumes récoltés ? Que de défis à surmonter pour le jardinier !

Jardiner pour faire des économies

plantation légumes confinement

On hésite parfois à acheter des produits bio quand notre budget est serré et que l’on voit la différence de prix avec les produits non bio.

Si vous cultivez vous-même une partie de vos fruits et légumes, vous n’aurez plus ce soucis. Il vous suffit d’acheter vos graines, quelques outils, beaucoup d’huile de coude, et le tour et joué : vous produirez vos légumes et fruits bio bien moins cher que ce que vous pourrez trouver dans le commerce.

Alors, bien entendu, ce n’est clairement pas aussi facile que le résumé des trois lignes ci-dessus. Mais avec de la volonté, de la méthode, et du travail régulier, n’importe qui est en mesure de faire pousser des tomates, des courgettes ou des fraises bio.

Vous ne nourrirez probablement pas votre famille pour toute une saison avec votre production mais votre production de légumes et fruits bio sera toujours un plus que vous n’aurez pas à acheter en magasin.

Jardiner pour réduire son empreinte écologique

Votre production du potager ou du verger représente également un circuit court : il n’y a d’ailleurs pas plus court ! C’est directement du producteur (vous) au consommateur (vous) : l’empreinte carbone est donc quasiment nulle.

De plus les végétaux que vous plantez et cultivez dans votre jardin absorbent du CO2 et le transforment en oxygène, c’est donc utile pour la planète. Même si l’on parle d’une (toute) petite échelle.

Jardiner pour passer un moment en famille

enfant jardinage confinement

On pense parfois à tort que le jardinage est une activité solitaire. Ce n’est pas forcément le cas.

Jardiner peut être l’occasion de partager une activité avec son conjoint ou ses enfants. Ces derniers sont d’ailleurs friands de pouvoir aider leurs parents dans ces activités. D’autant qu’il y a toute un ribambelle de tâches que peuvent réaliser ces petites mains habiles : désherber, arroser, semer, récolter, rempoter…

C’est ainsi l’occasion de transmettre votre hobby et de former les futurs jardiniers de demain !

Quels travaux faire dans le jardin ?

désherber pendant confinement

La période de confinement peut donc être un moment propice pour s’occuper du jardin et y réaliser des tâches que l’on n’a parfois pas le temps de faire. D’autant que les épidémies surviennent souvent en fin d’hiver ou début du printemps qui est souvent une période chargée en terme d’entretien du jardin.

Si l’on est équipé d’outils de jardinage

Si vous êtes un jardinier averti est que vous disposez de tous les outils et ressources nécessaires pour entretenir votre jardin, vous n’avez que l’embarras du choix en ce qui concerne les travaux à réaliser :

  • Entretenir vos plantes et vos arbustes : enrichir le sol, tailler et rabattre, biner entre vos plantes, surveiller l’évolution de vos plantations hivernales.
  • Tailler les arbres qui le nécessitent.
  • Entretenir le gazon : enlever la mousse, reboucher les trous, planter du gazon, passer le rouleau et tondre évidemment.
  • Planter des fleurs.
  • Remettre le système d’arrosage en route.
  • Faire le potager : planter les semis, aérer le sol, enlever les mauvaises herbes, enrichir le sol.
  • Ressortir les aménagements du jardin : démousser et nettoyer les terrasses, murettes etc, entretenir le mobilier de jardin.

L’idéal étant de disposer d’outils de jardinage à batterie pour ne pas avoir à sortir pour remplir des jerricans d’essence en période de confinement.

Si l’on est peu ou pas équipé d’outils de jardin

outils jardinage confinement

Si vous n’avez pas ou peu d’outils ou de matériel de jardinage rassurez-vous, tout n’est pas perdu.

Tout d’abord, tout le matériel de jardinage, que ce soit les outils, les graines, le terreau ou tout autre matériel de jardin, peut s’acheter sur internet. Sous réserve que les livraisons continuent de fonctionner et qu’il n’y ait pas de pénurie dans les magasins en ligne.

Si vous ne souhaitez pas imposer des sorties du confinement aux livreurs, ce qui est tout à votre honneur, vous pouvez toujours jardiner avec les outils que vous avez sous la main. De nombreuses tâches peuvent être réalisées avec un minimum de matériel, ce sera sans doute plus long et moins ergonomique mais les bienfaits et la satisfaction engendrée n’en seront que plus grand.

Voici quelques idées de travaux à réaliser pendant que vous êtes confinés si vous n’avez que très peu ou pas de matériel :

  • Enrichir le sol : si vous disposez d’un compost, aucun besoin d’outils particulier, il suffit de le répandre dans votre potager ou aux pieds de vos plantes.
  • Tailler vos arbres et arbustes : si vous n’avez pas de tronçonneuses, de taille-haies ou d’élagueuses, pas le choix, il va falloir revenir à l’ancienne méthode = une scie + de l’huile de coude.
  • Biner entre vos plantes ou au potager : là aussi il va falloir user d’astuce et de conviction pour désherber et biner sans binette. Pour cela, utilisez un vieux coussin pour pouvoir travailler à genoux, et utiliser des gants, une fourchette ou éventuellement une cuillère à soupe pour enlever les mauvaises herbes. Nous n’allons pas vous mentir, cela risque d’être long et fastidieux : faites donc des pauses régulièrement ou bien de courtes sessions de travail.
  • Entretenir le gazon : pour enlever la mousse ou reboucher les trous, vous aurez besoin d’un minimum de matériel, cela reste donc faisable même en étant peu équipé. Tondre la pelouse nécessitera évidemment une tondeuse ou un tracteur-tondeuse ainsi que du carburant.
  • Planter des fleurs : vous pouvez réaliser des massifs temporaires avec les plantes éphémères de votre jardin : pissenlits, prime-verts, pâquerettes, boutons d’or etc.
  • L’arrosage de votre jardin peut bien entendu se faire avec n’importe quel type de récipient : arrosoir au mieux, pichet d’eau au pire.
  • Pour le potager la préparation du potager ne nécessite pas forcément de beaucoup de matériel : aérer le sol, enlever les mauvaises herbes ou enrichir le sol est faisable avec le stricte nécessaire. La plantation des semis nécessite en revanche des graines. Si vous n’en disposez pas des années précédentes, il va falloir ruser. Vous pouvez tenter de semer, après les avoir fait sécher, vos graines de légumes de saison : courges, potirons, tomates, pommes de terre, avocats etc. Au niveau des fruits, la plupart des graines risquent d’être stériles mais vous pouvez tout de même essayer de planter vos graines de pommes, de kiwi, de poires ou de clémentines. Même si le résultat n’est pas au rendez-vous, se sera toujours un défi et un passe-temps enrichissant.
  • L’entretien des aménagements de jardin nécessite lui aussi peu de matériel : éponges, vieille brosse à dent, spatule, raclette… De quoi nettoyer et démousser votre terrasse, vos murets et votre mobilier de jardin.
arrosage pendant confinement

Jardiner sur son balcon ou sa terrasse

Si vous ne possédez pas de jardin, vous pouvez toujours vous aménager un “coin jardinage” sur votre terrasse ou votre balcon. Même sur de petits espaces il est possible de créer un espace de verdure dont il sera agréable de s’occuper.

Voici quelques idées d’aménagements pour jardiner sur votre terrasse ou votre balcon :

  • Un ou plusieurs carrés de potager : vous pourrez y planter quelques pieds de tomates, de courgettes ou de fraises en fonction de la place dont vous disposez.
  • Un carré aromatique : en plus d’embellir votre terrasse ou votre balcon, les herbes aromatiques vous feront profiter de leurs agréables odeurs et vous donneront de quoi agrémenter vos plats. Votre carré pourra contenir notamment : persil, ciboulette, menthe, thym, basilic, aneth, romarin…
  • Des jardinières : les jardinières ont l’avantage de pouvoir se suspendre aux balcons ou sur d’autres supports, elles prennent ainsi moins de place. Vous pourrez y cultiver de nombreuses choses : des fleurs, des légumes racines (carottes, radis), de la salade (oseille, mâche, roquette, cresson), des plantes à infusion (menthe, thym, verveine, camomille), des plantes utiles (citronnelle, absinthe, lavande, rhubarbe, arnica).
  • Des pots de fleurs ou d’arbustes : les petits pots pourront accueillir des fleurs et eux aussi être positionnés en hauteur sur des supports pour gagner de la place. Des pots, posés au sol, de moyennes ou grandes tailles pourront quant à eux contenir des arbustes ou de petits arbres comme des agrumes que vous pourrez rentrer en hiver.
plantation fleurs balcon pendant confinement

Vous pouvez également aménager votre terrasse ou votre balcon pour les rendre plus accueillant :

  • Un coin détente avec une table basse, une ou deux chaises longues, une petite bibliothèque, un parasol et/ou des brises-vues.
  • Un coin cuisine d’été avec un plan de travail, un coin atelier avec des ustensiles, des plats, des planches à découper, un coin plancha/barbecue en fonction de la situation.
  • Un coin déjeuner avec une table et des chaises, un parasol, une desserte mobile contenant des couverts, des assiettes, des verres.
  • Un coin sport avec un tapis de sport, du matériel de gym/yoga ou de musculation, un punchingball, des minis cages de foot, un petit panier de basket, une table de ping pong, de la soft pétanque…
  • Une aire de jeu extérieure pour les enfants avec un tapis de jeu, des caisses de jouets, des jeux de société.
aménagement terrasse pendant confinement

Jardiner en intérieur

Si malheureusement vous ne disposez ni d’un balcon ni d’une terrasse, vous pouvez malgré tout vous aménager un coin de verdure à l’intérieur de votre appartement. La condition primordiale étant de choisir un endroit suffisamment exposé à la lumière du jour. Les fenêtres ou les baies vitrées bien lumineuses sont des endroits propices.

Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir du plein soleil en fonction des plantes que vous souhaitez cultiver.

Vous pourrez ainsi planter :

  • Un potager d’intérieur : de nombreuses solutions se sont développées ces dernières années et certaines proposent même un éclairage intégré permettant de pallier au manque de soleil des appartements.
  • Des plantes en pot : fleurs, plantes d’intérieurs, herbes aromatiques ou décoratives, faites vous plaisir ! En prenant soin de vous renseigner au préalable sur les conditions de culture nécessaires.
  • Des arbustes d’intérieur : palmiers, ficus, yucca, croton, sansevière, pilea, agrumes… Tous ces arbustes pourront être cultivés dans des grands pots qui ajouteront une touche de verdure décorative à votre intérieur.
jardiner en interieur pendant confinement