Tronçonneuse d’occasion 2018-01-26T12:05:04+00:00

Tronçonneuse d’occasion

Le marché de l’occasion est un bon moyen d’acheter une tronçonneuse pas trop chère et de qualité. Néanmoins, il convient dans un premier temps de savoir où chercher. Nous vous guiderons ici sur les différents endroits où trouver des annonces intéressantes.

Une fois le repérage effectué, le plus dur reste à faire : évaluer l’état de la machine et son niveau d’usure.

Ensuite, il est possible de négocier le prix en fonction du diagnostic réalisé par vos soins. Il faut pour cela avoir une bonne connaissance des tronçonneuses et de leur composition.

Enfin, nous verrons ce que doit contenir un contrat de vente d’occasion et quelles sont les protections légales qu’il offre.

Où trouver une tronçonneuse d’occasion ?

PriceMinister est un site d’e-commerce très connu qui propose donc également des tronçonneuses neuves et d’occasion. Le choix n’est pas très vaste mais vous pourrez, en cherchant bien, dénichez des bonnes affaires pour des prix ultra-compétitifs (50% de réduction par rapport au neuf par exemple). En revanche, plusieurs défauts sont inhérents à cette plateforme. Vous ne pourrez pas voir la machine de visu, vous aurez accès au mieux à des photos. Vous ne pourrez donc évidemment pas la tester et vous devrez faire confiance à la bonne foi du vendeur concernant la description et son entretien. La négociation du prix sera également compliquée car à moins de republier l’annonce, le prix est fixé sur le site. Vous n’aurez pas non plus la possibilité d’aller chercher la tronçonneuse en main propre et vous devrez donc payer des frais de port. Vous avez toutefois la possibilité de poser des questions au vendeur pour plus de précisions. Les offres intéressantes de PriceMinister concernent peut-être plus les machines reconditionnées : elles n’ont été utilisées qu’une ou deux fois avant d’être “remise en boîte”. Vous pourrez ainsi payer une machine quasiment neuve avec une réduction de quelques dizaines d’euros.

Logo Priceminister
Logo Agriaffaires

Agriaffaires est quant à lui un vrai site de petites annonces spécialisées dans le domaine agricole. Vous y retrouverez donc divers machines agricoles dont des tronçonneuses. Celles-ci seront souvent vendues par des professionnels agricoles. Vous trouverez donc des machines de bonne qualité (et de grandes marques) souvent bien entretenues mais qui auront déjà une longue vie derrière elle. Les descriptions sur le site sont la plupart du temps très sommaires et indiquent simplement l’année de mise en circulation, le modèle et s’il s’agit d’une première main. Heureusement, vous pourrez contacter les vendeurs par téléphone pour demander plus précisions. Quelques photos sont également disponibles avec chaque annonce. Dernière précision : les machines sont la plupart du temps à aller chercher sur place, vous devrez donc filtrer sur votre secteur de résidence pour ne pas avoir à traverser la France. Ce site est donc à notre avis à réserver aux connaisseurs de tronçonneuses qui savent précisément ce qu’ils recherchent et qui seront prêts éventuellement à réaliser quelques travaux de réparation sur les machines.

ParuVendu est un site de petites annonces généraliste. Vous trouverez donc tout type d’annonce de tronçonneuses sur ce site : des tronçonneuses quasi-neuves de marques discount, des pièces détachées, des tronçonneuses de grandes marques mais ayant beaucoup servie… Encore une fois, vous devrez dans un premier temps sélectionner votre lieu de résidence car les machines sont à retirer sur place pour la plupart. Les annonces sont souvent minimalistes que ce soit au niveau du texte de description ou bien des photos affichées (rarement plus de 2 ou 3). L’intérêt de ce site est qu’il propose de réaliser des offres en directes aux vendeurs que ces derniers sont libres d’accepter ensuite ou non. Il s’agit donc d’un plus non négligeable pour négocier le prix plus facilement. Comme pour le site précédant, il vaudra mieux avoir des connaissances un peu poussées sur les tronçonneuses pour tirer pleinement parti du site et savoir dénicher les bonnes affaires en négociant les prix.

Logo ParuVendu
Logo Le Bon Coin

On ne présente plus le site d’annonces Le Bon Coin. Vous trouverez sur celui-ci des offres de tronçonneuses en grande quantité : il s’agit probablement du site où vous trouverez le plus de choix. Les annonces comportent quelques photos, une description et le prix ainsi que la ville où est vendue la machine. La différence avec les autres sites évoqués précédemment est que vous ne payez pas sur Internet. Si vous êtes intéressé par une annonce, vous contactez le vendeur (par téléphone ou par mail), vous prenez rendez-vous avez lui et vous pouvez aller voir l’engin de visu. Cela offre évidemment un avantage indéniable pour tester la tronçonneuse mais également pour estimer son état réel et éventuellement négocier son prix.

Ces différents sites vous permettront sans doute de dénicher des tronçonneuses pas cher mais pensez tout de même à vérifier les prix des modèles neufs car avec les différentes promotions, remises, fin de séries (etc.) la différence de prix peut être minime au final.

L’état de la machine : bonne affaire ou bonne à jeter ?

Bien entendu, pour évaluer l’état d’une tronçonneuse d’occasion, il faut pouvoir la voir de ses propres yeux et pouvoir la manipuler un minimum. Les sites d’achat à distance se montrent donc relativement peu adaptés. Il convient tout d’abord de regarder l’état général de la tronçonneuse : marques visibles d’usure ou de coups, coques ou éléments protecteurs abîmés ou cassées, peinture écaillée, machine bien nettoyée etc. Il faut garder à l’esprit que vous achetez un matériel qui a déjà été utilisé, vous ne retrouverez donc pas les plastiques rutilent d’un appareil neuf. Vous devez donc ne pas rester sur votre première impression et faire fi des détails esthétiques de la machine : qu’importe si la peinture est écaillée tant que votre engin démarre au quart de tour et est capable de débiter votre bois de chauffage. Il faudra par contre que l’appareil soit propre et bien nettoyé ce qui incite à penser que la machine a été correctement entretenue. Inspecter également l’environnement dans lequel est stocké la machine, celui-ci donne souvent des indications sur le soin qu’apporte le propriétaire à ses machines. Un atelier bien rangé, propre et correctement organisé sont des signes positifs quant à l’entretien des outils. Demandez au propriétaire s’il a conservé les factures des éventuelles réparations ou des pièces de rechange et s’il a tenu un journal d’entretien pour sa machine.

Inspection d'une tronçonneuse d'occasion
Dispositif de coupe d'une tronçonneuse

Regardez ensuite plus en détail les pièces d’usure en démontant le dispositif de coupe. Vérifiez l’état du guide, de la chaîne et du pignon d’entrainement. Démontez également la bougie pour voir si celle-ci n’est pas encrassée. Renseignez-vous sur le type de mélange utilisé pour la tronçonneuse (fait maison ou tout prêt). Si le mélange est fait maison, demandez au propriétaire qu’il vous montre de quelle manière il réalise le dosage. Demandez également à ce qu’il vous montre le type d’huile et le type d’essence utilisé. Vérifiez l’état des différentes gâchettes et boutons ainsi que l’étanchéité des différents réservoirs.

Il convient enfin d’essayer la tronçonneuse. En effet, il s’agit du seul moyen pour vous rendre compte des performances et de la maniabilité de l’outil et si celui-ci vous correspond. Ce n’est pas bon signe si un vendeur vous le refuse. Avant de démarrer l’engin, approchez votre main du moteur : si celui-ci est chaud, c’est que la tronçonneuse a été démarrée récemment et vous ne pourrez pas tester son démarrage à froid. Vérifiez les niveaux d’huile et de carburant et testez la compression du moteur via le lanceur. Une fois la tronçonneuse allumée, testez immédiatement le frein de chaîne pour être sûr de son bon fonctionnement. Testez également la lubrification du dispositif de coupe en accélérant tout en orientant la tronçonneuse vers le sol : de l’huile doit éclabousser légèrement le sol. Laissez aussi la machine tourner sans toucher au bouton des gaz pour tester le ralenti. Une fois ces tests réalisés, passez à l’utilisation proprement dite de la tronçonneuse en coupant quelques rondins (que vous aurez éventuellement apportés vous-même). La coupe doit se faire naturellement et sans forcer. Ce test de coupe vous permettra de vous faire une idée sur le poids de l’engin et sa maniabilité ainsi que sur le niveau sonore de la machine et son niveau de vibration. Vous aurez également un aperçu de la puissance de la machine : selon le diamètre des bûches coupées, est-ce que la machine à souffert ? Inspectez ensuite les copeaux produits par la coupe qui vous renseigneront sur l’état d’affûtage de la chaîne.

Test d'une tronçonneuse d'occasion

Un bon moyen de tester la machine sur une plus longue période consiste à la trouver en location. Vous pourrez ainsi louer la tronçonneuse et l’essayer pour vous faire une avis sur un weekend en testant différentes configuration de travail. Pour ensuite l’acheter neuve ou d’occasion si la machine vous convient.

La négociation du prix

Suite au diagnostic et au tests réalisés, vous allez pouvoir entrer dans la phase de négociation du prix. Plusieurs éléments peuvent être négociés à ce moment là. Dans un premier temps, une fois que vous avez évalué l’état général de la machine et des différentes pièces qui la composent, vous allez pouvoir déduire de l’usure des pièces celles qui sont à remplacer. Par exemple, s’il vous semble que le pignon d’entrainement et le guide sont en mauvais état et nécessitent d’être changés, vous pourrez déduire du prix de vente le coût du remplacement de ces deux pièces. Voici un tableau récapitulatif du prix approximatif des différentes pièces d’usure classiques pour que vous puissiez négocier le prix de votre machine.

Lanceur de tronçonneuse thermique
Chaîne Guide-chaîne Pignon d’entrainementLanceurCarburateur
Entre 15€ et 20€Entre 20€ et 35€Entre 10€ et 25€Entre 10€ et 20€Entre 15€ et 25€
Prix d'une tronçonneuse d'occasion

Le deuxième élément sur lequel vous allez pouvoir jouer pour négocier le prix concerne l’usure de la machine. En effet, comme pour les voitures (par exemple), plus la tronçonneuse est ancienne, plus son prix doit être bas. En règle générale, on considère que la tronçonneuse va perdre 10% de sa valeur neuve par année d’ancienneté, plafonné à 50% de sa valeur initiale. Pour les machines de moins d’un an, le calcul se fait au taux de 0,8% par mois d’utilisation. Par exemple, une tronçonneuse de 3 ans d’ancienneté achetée neuve pour 100€ vaudra : 100€ – 3 x (100€ x 0,1) = 70€. Le tableau ci-dessous récapitule ces informations selon différentes hypothèses possibles.

1 an d’ancienneté2 ans d’ancienneté3 ans d’ancienneté4 ans d’ancienneté5 ans d’ancienneté et +
Neuf : 100€ | Occas. : 90€

Neuf : 200€ | Occas. : 180€

Neuf : 300€ | Occas. : 270€

Neuf : 400€ | Occas. : 360€

Neuf : 500€ | Occas. : 450€

Neuf : 100€ | Occas. : 80€

Neuf : 200€ | Occas. : 160€

Neuf : 300€ | Occas. : 240€

Neuf : 400€ | Occas. : 320€

Neuf : 500€ | Occas. : 400€

Neuf : 100€ | Occas. : 70€

Neuf : 200€ | Occas. : 140€

Neuf : 300€ | Occas. : 210€

Neuf : 400€ | Occas. : 280€

Neuf : 500€ | Occas. : 350€

Neuf : 100€ | Occas. : 60€

Neuf : 200€ | Occas. : 120€

Neuf : 300€ | Occas. : 180€

Neuf : 400€ | Occas. : 240€

Neuf : 500€ | Occas. : 300€

Neuf : 100€ | Occas. : 50€

Neuf : 200€ | Occas. : 100€

Neuf : 300€ | Occas. : 150€

Neuf : 400€ | Occas. : 200€

Neuf : 500€ | Occas. : 250€

Le contrat de vente et les aspects juridiques

Il n’est pas obligatoire de rédiger un contrat de vente pour les transactions inférieurs à 1 500€. Ce document est donc facultatif dans le cas des tronçonneuses qui ne dépasseront jamais un tel prix. Néanmoins, même s’il est facultatif, le contrat peut être utile en cas de conflit futur pour apporter la preuve de la transaction et des conditions dans lesquelles celle-ci a été réalisé. Le contrat gagnera a être le plus précis possible. On décrira donc dans celui-ci :

  • L’objet du contrat : la vente d’une tronçonneuse.
  • Les parties prenantes : les identités de l’acheteur et du vendeur.
  • La description de l’objet vendu : tronçonneuse, marque, modèle, numéro de série, année de mise en circulation, état…
  • Le prix en euros : écrit en chiffes et en lettres, avec le détail de ce qu’il comprend (la livraison, les accessoires etc.), et les modalités de paiement (chèque, virement bancaire, en une ou plusieurs fois…).
  • La livraison : le délai et le mode de livraison.

Pour que le contrat soit légal, il doit être signé par les deux parties (qui doivent donc être en mesure de le signer).

Contrat de vente entre particuliers
Garantie de l'acheteur

L’acheteur et le vendeur sont soumis a plusieurs obligations lors de la vente. Le vendeur se doit d’informer l’acheteur sur les caractéristiques de l’objet vendu (la tronçonneuse dans notre cas) et doit effectuer la livraison à l’acheteur comme défini dans le contrat. L’acheteur doit quant à lui réceptionner l’objet et s’acquitter du prix fixé entre les deux parties. Plusieurs garanties protègent l’acheteur d’un bien d’occasion. Tout d’abord, l’acheteur sera protégé contre les vices cachés. Il s’agit d’un problème qui aurait annulé la vente de l’objet s’il avait été connu par l’acheteur avant la vente. Par exemple, si vous achetez une tronçonneuse alors qu’il y a une fuite dans le réservoir. Si cette fuite est connue du vendeur et que vous ne l’avez pas détecté malgré un examen prudent de la machine, vous pouvez vous faire rembourser l’engin. La garantie contre les vices cachés est valable deux ans à compter de la découverte du vice. Par ailleurs, si la tronçonneuse est toujours sous garantie du constructeur lors de la vente, l’acheteur bénéficiera automatiquement de cette garantie sans démarches à effectuer. Par contre, la vente entre particuliers enlève le droit de rétractation pour l’acheteur du bien. Si vous regrettez votre achat après quelques jours et qu’il n’y a pas de vice caché sur la machine, vous ne pourrez pas demander de remboursement.

Vous avez aimé cette page ?

Partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés.

Vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchez ?

La réponse est sans doute ailleurs.