Démarrage d’une tronçonneuse 2018-04-25T13:20:02+00:00

Démarrer une tronçonneuse

Démarrer une tronçonneuse est une connaissance de base à posséder lorsque l’on veut utiliser une tronçonneuse.

Nous rappellerons dans un premier temps les généralités sur le démarrage des moteurs 2 temps ainsi que les éléments de sécurité à connaitre impérativement avant de démarrer une tronçonneuse.

Nous listerons ensuite les étapes à suivre pour démarrer une tronçonneuse en toute simplicité. Nous vous donnerons des astuces pour que le démarrage se fasse en toute sérénité.

Nous verrons également les vérifications à réaliser avant et après avoir démarré la machine. Ainsi que les pannes qui peuvent survenir et empêcher une tronçonneuse de démarrer.

Généralités sur le démarrage des machines thermiques et électriques

Le système d’allumage des tronçonneuses thermiques

Les tronçonneuses thermiques sont (souvent) composée d’un moteur 2 temps. Lorsque l’utilisateur va tirer sur la corde du lanceur, il va entrainer la rotation de l’arbre moteur faisant ainsi coulisser le piston ce qui aura pour effet d’amener le mélange d’essence dans le cylindre. Si le contact est mis, la bougie va créer une étincelle permettant d’enflammer le mélange et de lancer ainsi le moteur.

Moteur de tronçonneuse 2 temps
Bougie tronçonneuse

Si le contact est mis, la bougie va créer une étincelle permettant d’enflammer le mélange et de lancer ainsi le moteur. Les éléments importants pour le démarrage d’une tronçonneuse sont donc :

  • le lanceur, qui va donc entrainer l’arbre moteur.
  • la bougie qui va enflammer le mélange, et plus généralement le circuit d’allumage.
  • le mélange, ainsi que le système de carburation.

Le système d’allumage des tronçonneuses électriques

Le principe de l’allumage d’une tronçonneuse électrique est bien entendu beaucoup plus simple. Une pression sur l’interrupteur de sécurité, généralement situé au-dessus de la poignée arrière, libère le bouton des gaz de la tronçonneuse. En appuyant sur ce dernier avec l’index, vous mettrez le contact entre la prise de courant et le moteur à alimentation électrique. Entrainant instantanément la mise en route de la chaîne sur le guide.

Sécurité et bouton des gaz d'une élagueuse électrique

Avant de démarrer, les principes de sécurité !

Vérifier l’état de fonctionnement de la tronçonneuse

La vérification de la machine est essentielle avant de démarrer la tronçonneuse. Vous devrez donc inspecter l’état générale de la machine et de ses différents éléments :

  • dispositif de coupe (guide, chaîne, pignon),
  • poignées,
  • frein de chaîne,
  • silencieux,
  • système anti-vibrations.
Inspection générale d'une tronçonneuse
Niveau huile de chaîne

Ces éléments doivent être en état de marche correcte et intactes. Vérifiez ensuite l’étanchéité des réservoirs (huile et mélange). Ainsi que les différents tuyaux et raccords. Ne démarrez pas votre machine si vous détectez la moindre fuite. Vérifiez et ajustez le niveau d’huile de chaîne si nécessaire.

Les équipements de protection individuelle

Avant de démarrer votre engin, vous devez être prêt à l’utiliser et donc porter les équipements de sécurité nécessaires :

  • Chaussures de protection
  • Gants
  • Lunettes de protection + visière
  • Casque
  • Veste à manches longues
  • Casque antibruit et/ou bouchons d’oreilles
  • Pantalon de protection
  • Vêtements de signalisation
Équipements de sécurité de la tronçonneuse

Le démarrage d’une tronçonneuse thermique étape par étape

Faire le plein de mélange

Une fois l’inspection de la machine réalisée, que le niveau d’huile a été contrôlé et que tous les éléments de la tronçonneuse sont correctement montés et serrés. Vous allez pouvoir faire le plein de mélange. On rappelle que l’essence est à manipuler avec précautions. Utilisez un entonnoir et/ou un bidon avec bec verseur adapté pour faire le plein. Déplacez-vous ensuite à au moins 3 mètres de l’endroit où vous venez de faire le plein avant de démarrer votre tronçonneuse.

Bidon de mélange avec bec verseur

Préparation du système d’allumage

Purge de mélange d'une tronçonneuse

Suivez ensuite les étapes ci-dessous pour préparer la tronçonneuse au démarrage :

  1. Enclenchez le frein de chaîne en le poussant vers l’avant.
  2. Mettez le contact via l’interrupteur approprié (position I).
  3. Enclenchez le starter si :
    1. le moteur est froid,
    2. le moteur cale lorsque vous accélérez après avoir démarré,
    3. vous redémarrez après être tombé en panne sèche.
  4. Purgez l’essence grâce à la pompe d’amorçage manuelle (9x) si :
    1. il s’agit du premier lancement,
    2. vous êtes tombé en panne sèche.

Le démarrage de la tronçonneuse

Plusieurs méthodes existent pour tenir votre tronçonneuse lors du démarrage :

  • Sur le sol :
    • La machine doit être posée sur un sol plat et doit être dans une position stable, de même que l’utilisateur. La chaîne ne doit pas être en contact avec quoi que ce soit.
    • La main gauche doit tenir fermement la poignée avant et plaquer la tronçonneuse vers le sol.
    • Le pied droit doit être passé dans la poignée arrière pour maintenir également l’engin au sol.
  • Entre les jambes :
    • Il faut serrer la poignée arrière entre les cuisses ou les genoux.
    • La main gauche doit tenir fermement la poignée avant.
Position de démarrage d'une tronçonneuse.
Démarrage d'une tronçonneuse avec le lanceur

Pour lancer le moteur, tirer lentement la poignée du lanceur avec la main droite jusqu’à sentir le point de compression, puis tirer vigoureusement. La main gauche doit dans le même temps pousser la poignée avant vers le bas. Vous ne devez pas tirer toute la longueur de la corde du lanceur pour ne pas la casser. Ni lâcher la poignée lorsque vous avez tiré : raccompagnez-la lentement. Une fois le premier coup d’allumage effectué, enlevez le starter et réalisez une nouvelle fois la procédure de démarrage jusqu’à allumer la machine.

La préparation à la coupe

Une fois la tronçonneuse démarrée, tirez le protège-main vers la poignée avant pour débloquer le frein de chaîne. Si la température est froide, donnez quelques coups d’accélérateur pour faire chauffer la machine. N’accélérez pas tant que le frein de chaîne est toujours enclenché. Si le ralenti de la machine est irrégulier, cela peut provenir d’une température trop froide. Pour y remédier vous pouvez régler le carburateur ou faire tourner faiblement la tronçonneuse pendant quelques minutes. Une fois la tronçonneuse démarrée, vérifiez la lubrification de la chaîne en orientant la machine vers le sol et en accélérant à fond : de l’huile de chaîne doit être projetée vers le sol.

Tenue d'une tronçonneuse

Comment démarrer une tronçonneuse ? Le récap’

  1. Vérifier l’état général de la machine (poignées, dispositif de coupe…) et l’étanchéité des réservoirs.
  2. Équipez-vous de l’équipement adéquat : casque, visière, lunettes, gants, casque antibruit, chaussures…
  3. Faites le plein de mélange avec un entonnoir et déplacez la machine d’au moins 3m par sécurité.
  4. Enclenchez le frein de chaîne (poussez-le vers l’avant).
  5. Mettez le contact (position I)
  6. Moteur froid / Moteur qui cale en accélérant / Redémarrage après panne sèche :
    1. Enclenchez le starter.
    2. Purgez (9x) grâce à la pompe d’amorçage.
  7. Posez votre tronçonneuse sur un sol plat et stable.
  8. Tenez la poignée avant avec votre main gauche et passez votre pied droit dans la poignée arrière.
  9. Tirez lentement la poignée du lanceur jusqu’au point de compression puis tirez vigoureusement.
  10. Enlevez le starter.
  11. Tirez de nouveau comme à l’étape 9 jusqu’à ce que la machine démarre.
  12. Tirez le frein de chaîne vers vous pour le débloquer.
  13. Laissez tourner la machine pendant 1 minute pour la faire chauffer.
  14. Vérifiez la lubrification de la chaîne en accélérant vers le sol.
  15. Tronçonnez !

Démarrer une tronçonneuse neuve

Le rodage de la tronçonneuse thermique

La fabrication des moteurs de tronçonneuses en usine est de nos jours extrêmement précise. Le rodage sert, au début de la vie de l’outil, à ce que les éléments du moteur se mettent en place et s’ajustent les uns aux autres lors des premières utilisations. Celui-ci n’est normalement pas une nécessité. D’autant que les tronçonneuses sont déjà “rodées” en usine lors de la fabrication. Néanmoins, certains constructeurs préconisent pour les tronçonneuses neuves une période de rodage. Pendant les 3 premiers pleins, il est conseillé de ne pas faire tourner le moteur à plein régime à vide pour éviter de trop solliciter le moteur. La puissance maximale de la machine ne serait donc atteinte qu’au bout de 5 à 15 pleins.

Rodage d'une tronçonneuse
Refroidissement tronçonneuse

Plus que durant le rodage, c’est tout au long de la vie de la machine que doivent s’appliquer ces préconisations. Lorsque votre machine est froide, vous ne devez pas la faire tourner à plein régime à vide. Laissez la machine tourner au ralenti pendant une minute après l’avoir démarré est également une bonne chose pour faire monter la machine en température progressivement. De même, une fois votre session de coupe terminée, laissez votre tronçonneuse tourner au ralenti durant quelques minutes pour la faire redescendre en température de manière progressive.

Le rodage de la tronçonneuse électrique

Ce que nous venons d’évoquer concernant les tronçonneuses thermiques s’applique aussi aux tronçonneuses électriques. Leurs processus de fabrication est extrêmement précis et fiable, et les machines sont rodées en usine. Comme pour les machines thermiques, il faut éviter de les faire tourner “à fond” à vide (c’est à dire sans couper de bois) pour ne pas faire tourner le moteur en sur-régime.

Rodage tronçonneuse électrique
Charbons pour moteur électrique de tronçonneuse

Néanmoins, les moteurs électriques à charbons peuvent (et devraient) être rodés. En effet, les charbons neufs qui conduisent le courant électrique, sont en contact avec le collecteur sur une petite surface. Le rodage consiste simplement à “user” légèrement ces charbons pour agrandir cette surface de contact, et ainsi améliorer la transmission du courant. Une utilisation à pleine puissance de la tronçonneuse électrique sans rodage peut abimer les charbons et créer des arcs électriques qui vont endommager le collecteur. Le courant passera moins bien et le moteur ne fonctionnera plus à sa puissance maximale.

La procédure consistant à roder un moteur électrique passe normalement par son démontage. Le moteur est ensuite plongé dans de l’alcool à 90° et alimenté par une faible tension pendant 30 minutes. Ce manipulation n’est malheureusement pas à la portée de tous. Nous conseillons donc, lors de la première utilisation de votre machine, de commencer par des coupes de petits diamètres pour réaliser le rodage de votre moteur sans le faire monter à pleine puissance immédiatement.

Moteur électrique à charbons rodé

Ma tronçonneuse ne démarre pas !

Les problèmes de démarrage de la tronçonneuse

Comme nous l’avons vu en introduction, les principaux éléments qui entrent en jeu lors du démarrage d’une tronçonneuse thermique sont : le lanceur, le système d’allumage (dont la bougie), le système de carburation (mélange, carburateur, filtres). Les pannes les plus courantes viennent donc en grande majorité de l’un de ces trois éléments. Si ce n’est pas le cas, c’est le moteur qui peut être la cause du non démarrage de la tronçonneuse. Dans ce cas-là, il s’agit d’une panne plus sérieuse et les compétences pour la réparer ne seront pas à la portée de tous.

Tronçonneuse qui ne démarre pas

Démarrer une tronçonneuse sans lanceur !

S’il s’avère que le problème de démarrage vienne du lanceur : poignée ou corde cassée, ressort détendu… La meilleur solution consiste à remplacer celui-ci. Vous en trouverez très facilement sur Internet ou dans les magasins spécialisés pour moins de 15€ tout compris. Néanmoins deux méthodes existent pour démarrer une tronçonneuse sans lanceur :

  • Utiliser une corde et l’enrouler autour de l’arbre du lanceur et tirer dessus comme avec un lanceur classique. Cette technique est plus difficile qu’avec un lanceur classique car aucune aide au démarrage n’est présente (ressort) et si le démarrage échoue, il faudra ré-enrouler la corde sur l’arbre pour refaire la manipulation.
  • Vous pouvez également utiliser une visseuse avec un mandrin de la dimension adapté que vous placerez sur l’écrou de serrage du volant moteur. En enclenchant la visseuse, vous ferez tourner l’arbre moteur (attention au sens) et démarrerez ainsi votre machine. Il faut que la visseuse dispose d’une puissance suffisante pour résister à la compression du moteur.

Cette seconde méthode peut se révéler dangereuse (pour l’utilisateur et la machine) et ne devrait pas être testée. Nous vous conseillons plutôt de racheter un lanceur neuf.

Démarrer une tronçonneuse sans lanceur

Démarrer une tronçonneuse à froid

Pour un démarrage à froid, plusieurs éléments ne doivent pas être négligés :

  • Pensez à mettre le contact (!).
  • Purgez l’essence 9 fois grâce à la pompe d’amorçage : ne vous arrêtez pas avant les 9 coups même si vous voyez de l’essence arriver dans la pompe.
  • La starter doit être enclenché avant de tirer le premier coup sur le lanceur : un coup de lanceur est ensuite suffisant pour pouvoir enlever le starter. S’il fait très froid, vous pouvez éventuellement tirer sur le lanceur un ou deux coups de plus.
  • Pensez à bien trouver le point de compression avant de tirer vigoureusement sur le lanceur.
Démarrage à froid d'une tronçonneuse

Ma tronçonneuse ne démarre pas à froid

Si votre tronçonneuse ne démarre pas à froid malgré les conseils précédents, plusieurs choses sont à faire ou à vérifier :

  • Vérifiez que le contact est bien mis (!)
  • Vérifiez que le réservoir est plein. Et vérifiez surtout que l’essence est toujours bonne : le mélange fait maison se périme très rapidement. Si le mélange a stagné dans le réservoir, il est possible qu’il ne soit plus en état de faire fonctionner l’engin. Vidanger alors le réservoir et le circuit d’essence.
  • Vérifiez l’état de la bougie et surtout les électrodes de celle-ci. Nettoyez-les éventuellement avec une brosse métallique ou remplacez la bougie.
  • Vérifiez également le filtre à carburant et éventuellement le filtre à air. Ils doivent être en bonne état et récent.
  • Si vous êtes habitué, vérifiez le carburateur pour voir s’il achemine correctement l’essence jusqu’au moteur. Sinon, faites le réviser par un professionnel.
Tronçonneuse ne démarre pas à froid

Le démarrage à chaud

Pour le démarrage à chaud, d’autres règles s’applique. Si votre tronçonneuse vient de caler ou si vous venez d’éteindre votre machine et souhaitez la rallumer après une courte pause :

  • Mettez le contact et enclenchez le frein de chaîne.
  • Mettez vous en position de démarrage.
  • Tirez vigoureusement sur la corde du lanceur.

Ces trois étapes doivent normalement suffire lorsque la tronçonneuse est chaude. Si vous êtes tombé en panne sèche avant de redémarrer, purgez l’essence grâce à la pompe d’amorçage et enclenchez le starter comme pour un démarrage à froid.

Tronçonneuse démarrage à froid

Ma tronçonneuse ne démarre pas à chaud

Si votre tronçonneuse ne démarre pas malgré ça, le problème peut encore une fois venir de la bougie : nettoyez-la et séchez-la, ou changez-la éventuellement. Le système de carburation peut également être en cause : inspectez le filtre à carburant ainsi que le carburateur (si vous avez les compétences pour). Démontez aussi le filtre à air et nettoyez-le avant de le repositionner.

Problème de démarrage à chaud d'une tronçonneuse

Démarrer une vieille tronçonneuse

Pour démarrer une vieille tronçonneuse, mettez toutes les chances de votre côté et redonnez-lui un coup de jeune. Dans un premier temps, changez la bougie. Ou à tout le moins, démontez-la et brossez-la avec une brosse en fer. Vérifiez ensuite impérativement le circuit de carburation, en commençant par le réservoir. Si de l’essence a stagné à l’intérieur, vidangez-le et vérifiez l’état du filtre à essence. Inspectez aussi l’état des tuyaux et des durites qui peuvent être obstrués par du mélange dégradé. Utilisez également un mélange prêt à l’emploi, au moins pour le premier redémarrage.

Démarrer une vieille tronçonneuse

Démarrer une tronçonneuse noyée

Si après plusieurs coups de lanceur, votre machine ne démarre pas, c’est que votre tronçonneuse est surement “noyée”. Cela signifie qu’un trop plein d’essence est arrivé dans votre moteur et que l’étincelle créée par la bougie ne suffit plus à l’embraser. La solution consiste à démonter la bougie puis à la sécher. Donnez également un coup de lanceur lorsque la bougie est démontée pour aérer le moteur. Remontez la bougie et effectuez la procédure de démarrage comme pour un démarrage à froid (avec starter et pompe d’amorçage). Si le problème persiste malgré ça, la bougie peut être en cause.

Démarrer une tronçonneuse noyée

Ma tronçonneuse démarre et cale

Si votre tronçonneuse s’allume et cale ensuite au bout de quelques instants, il s’agit sans doute d’un problème de carburation. L’essence n’arrive pas (ou pas en quantité suffisante) au niveau du moteur. Il convient donc de vérifier le carburateur en le démontant et en inspectant les durites pour voir si elles ne sont pas bouchées. Vous pouvez également vérifier le filtre à essence qui peut être colmaté et ne pas laisser passer assez de mélange. Enfin, si votre tronçonneuse ne tient pas le ralenti, il peut s’agir d’un mauvais réglage du carburateur à ajuster avec les vis L et H.

Tronçonneuse démarre et cale

Ma tronçonneuse ne démarre pas, bougie sèche/humide

Un principe simple pour diagnostiquer un problème de démarrage sur une tronçonneuse consiste à regarder l’état de la bougie après avoir actionner plusieurs fois le lanceur. Si la bougie est sèche, cela signifie que le mélange n’arrive pas jusqu’au moteur et le problème se situe sans doute au niveau de la carburation. Il convient donc de vérifier le filtre à essence, le carburateur et les tuyaux d’arrivé du mélange. Si la bougie est humide, le mélange arrive correctement jusqu’au moteur et le problème se situe donc plutôt au niveau de l’allumage. Testez la bougie en la sortant du moteur (mais en la laissant sur la causse) et appliquez son culot contre la carter moteur. en tirant sur le lanceur, une étincelle doit se former au niveau de la bougie. Si ce n’est pas le cas, il convient de changer de bougie.

Démarrage tronçonneuse bougie humide

Tronçonneuses au démarrage facile

Pour garantir que votre tronçonneuse démarrera facilement, de nombreux constructeurs ont créé des systèmes d’aide au démarrage pour les tronçonneuses thermiques. Que ce soit Stihl avec son système ErgoStart, Husqvarna avec son SmartStart, Echo avec son Easy-Start, Mc Culloch et son SoftStart, Makita et son Easy Start ou encore Ryobi… Toutes ces marques vous garantiront un démarrage sans efforts.

Système de démarrage Smart Start Husqvarna
Système démarrage ErgoStart Stihl

Ces système d’aide au démarrage son basé sur le principe suivant : un ressort est placé entre le vilebrequin du moteur et la poulie du câble de démarrage. Lorsque l’utilisateur tire sur la poignée du lanceur, le ressort se tend et renvoie ainsi l’énergie au vilebrequin qui la convertit en mouvement pour démarrer le moteur. Ce système offre plusieurs avantages. Il permet tout d’abord de réduire les charges importantes nécessaires lors du démarrage du moteur. Il réduit également les pics de charge provoqués par la compression du moteur. Il permet également de réduire la vitesse lors de la tirée du lanceur et fiabilise le démarrage.

Vous avez aimé cette page ?

Partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés.

Vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchez ?

La réponse est sans doute ailleurs.